Je crois qu’il ne s’est jamais passe un jour sans que je ne te parle, je sais que j’ai pense a toi au quotidien.

Je crois qu’il ne s’est jamais passe un jour sans que je ne te parle, je sais que j’ai pense a toi au quotidien.

Autant penser que si c’est moi qui ai raison1 dans l’Apres, tu ne t’es guere debarrasse de moi et tes oreilles doivent bourdonner.

Si c’est toi qui avais raison, eh bien au moins ca ne va pas vous gener.

Je pourrais tenter de faire l’eloge de l’ensemble des qualites qui manquent a tes amis voili  sept mois, et Dieu sait que votre serait merite et que ca ferait votre long billet. D’un cote, je me dis que tu aurais fait mine de bougonner “Pfff, c’est jamais avec ca que tu vas nous faire 40000 vues sur le site, la naine”. D’un nouvelle cote, ca aurait pu te faire marrer qu’on cause tous de toi ici, meme si tu aurais probablement ajoute un tas de commentaires autoderisionnants Afin de eviter a tes chevilles d’enfler.

Donc on aurait largement pu evoquer ici ta voix magnifique, ton talent oratoire et litteraire2 , la sensibilite avec laquelle tu abordais tes dossiers pros, la gentillesse fondamentale qui transparaissait a travers toutes tes interactions sociales, virtuelles ou IRL, ton amour infini pour tes enfants et le champagne, ta loyaute absolue envers tes amis (et votre n’est nullement qu’une formule toute faite, pour le qui me concerne), ta conviction de la necessite de se moquer de tout, tout le temps, ainsi, d’abord de soi-meme. Continue reading “Je crois qu’il ne s’est jamais passe un jour sans que je ne te parle, je sais que j’ai pense a toi au quotidien.”